ArtNews

Yokainoshima, esprits du Japon au Musée des confluences

Ce weekend, Museum vous emmène au Japon avec une programmation 100% japonaise !

Aujourd’hui, on se met à la page en vous proposant une exposition pas piquée des hannetons du Musée des confluences de Lyon.

 

Découvrez le travail de Charles Fréger, photographe français.

Entre 2013 et 2015, notre artiste s’est lancé un défi, celui de photographier des figures masquées appartenant à des rituels japonais. L’exposition Yokainoshima, esprits du Japon, vous en présente une belle sélection.

 

Vous le savez, à la rédac, on est plus ou moins bilingue Japonais.
Yokainoshima peut se traduire par « l’île aux esprits et aux monstres ».
Yôkai désigne les entités surnaturelles vivant parmi les Japonais, générant des phénomènes mystérieux.

Pas la peine de nous remercier pour cette traduction, lorsque l’on a du talent, il est normal de le partager. #ons’lapête

Sagi, préfecture de Yamaguchi. Photo Charles Fréger

Lors des fêtes et cérémonies religieuses, les divinités sont invitées, incarnées par des costumes portés. Par le port de tenues lors des cérémonies religieuses, les japonais tissent un lien avec les esprits et les forces naturelles environnantes.

Une exposition qui illustre parfaitement la fascination des Européens pour le Japon, à découvrir au Musée des confluences de Lyon.