Programmes

WEEKEND LA FABRIQUE C’EST CHIC!

Juin sur Museum

Un Weekend sur le thème de l’art et industrie avec des Art Quiz et Art News spéciaux, la production originale inédite de Museum «L’industrie magnifique : un regard de l’art sur le monde de l’industrie», un épisode inédit de Photo Contest à l’usine de recyclage des déchets Astria de Bordeaux, les documentaires «La nouvelle objectivité allemande», «Le familistère de guise, une cité radieuse», «La chocolaterie Meunier» et les épisodes de la collection Architecture à domicile sur des usines transformées à Ivry-sur-Seine et l’architecture industrielle du 11e arrondissement.

Art News

Ce weekend Art News consacre son magasine d’actualité aux expositions «The Art of Industry» au Derby Museum (Royaume-Uni), «L’usine, le monde industriel, dans l’oeuvre de Fernand Léger» au Bozar de Bruxelles), une balade à Roubaix à la découverte de ces anciennes usines transformées en lieu d’exposition tels que Le Non Lieu, la Condition Publique, La Manufacture…, et un sujet sur l’Ecole de Nancy, une industrie d’art.

Art News La Fabrique c’est chic : Samedi 09 Juin et Dimanche 10 Juin à 13h00 et 20h00

Art Quiz

Quel célèbre compositeur américain s’est inspiré de bruits de train pour créer un quatuor à cordes ? Bernd et Hilla Becher étaient… Photographes ? Peintres ? Graveurs ? Qu’est-ce-que la lithographie ? A l’occasion du weekend la Fabrique c’est chic, Art Quiz teste vos connaissances sur le thèmle de l’art et l’industrie.

Art Quiz La Fabrique c’est chic : Samedi 09 Juin et Dimanche 10 Juin à 13h25 et 20h30

L’industrie magnifique : un regard de l’art sur le monde de l’industrie Production originale Museum / Urubu – INEDIT

Pendant dix jours, la ville de Strasbourg célèbre le lien indissociable entre art et industrie. Grâce à des collaborations entre entreprises et artistes contemporains, près d’une vingtaines d’oeuvres d’art originales seront créée et exposées dans des espaces publics. De l’expertise en matériaux indispensables aux artistes aux sculptures fabriquées dans les usines, des statues représentant les valeurs d’une société aux créations qui deviennent la mascotte d’une entreprise, les interconnexions et les questionnements autour de l’art et l’industrie seront l’objet de toutes les attentions. Rencontre avec les oeuvres et les acteurs de ce projet, à travers une déambulation dans la ville, dans les ateliers des artistes ou au coeur de la chaîne de fabrication de l’usine.

Samedi 9 Juin à 17h00, 21h00 et Dimanche 10 Juin à 14h00, 18h00 et 22h30

La nouvelle objectivité allemande (collection Photo) de Stan Neumann, 2012

Nés dans l’Allemagne des années trente, Bernd Becher et sa femme Hilla s’emploient à faire l’inventaire photographique de bâtiments industriels promis à disparaître, châteaux d’eau, silos, hauts fourneaux… Cet épisode raconte cette évolution de la pratique photographique dont l’école de Düsseldorf est le symbole. Pour les Becher, la photographie était documentaire par nature. Le pacte qui la liait au réel depuis sa naissance était garanti par la technique elle-même. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. La photographie y a gagné en liberté, et y a perdu en innocence.

Samedi 9 Juin à 17h30, 22h00 et Dimanche 10 Juin à 15h00, 19h00

Le familistère de guise, une cité radieuse (collection Architectures) de Catherine Adda, 1998

André Godin imagine pour ses ouvriers, dans la lignée des phalanstères de Charles Fourier, un habitat communautaire aux allures de palais. De 1860 à 1968, le Familistère de Guise, cité bâtie pour 1800 habitants par le grand industriel fouriériste Jean-Baptiste-André Godin (1817-1889), a été le théâtre d’une expérience sociale restée unique par son audace, son ampleur et sa durée. L’invention d’une architecture et d’un urbanisme «unitaires» est l’un des aspects originaux et pionniers de l’aventure familistérienne. Ce «Palais social» a constitué une véritable utopie en actes qui suscite aujourd’hui à nouveau l’intérêt des historiens, des sociologues, des économistes, des urbanistes ou des architectes.

Samedi 9 Juin à 18h00, 21h30 et Dimanche 10 Juin à 14h30, 19h30

Usines transformées, Ivry-sur-Seine aux portes de Paris (collection Architecture à domicile) de Christophe Kilian & Amandine Ceccaldi, 2013

A la frontière parisienne, entre les berges et les voies ferrées de la Seine, la ville d’Ivry a vu naître une nouvelle tendance dans l’art du logement, avec la transformation d’un immense complexe industriel abandonné en un petit paradis des copropriétés. Souvent cachés derrière des murs, se dressent des habitations exceptionnelles qui n’ont rien à envier au chic parisien.

Samedi 9 Juin à 18h30

Architecture industrielle du 11e arrondissement (collection Architecture à domicile) de Christophe Kilian & Amandine Ceccaldi, 2013

Au cours de cet épisode, nous découvrirons l’architecture industrielle du 11ème arrondissement de Paris. Les analyses de ces bâtiments nous permettront non seulement de comprendre ses spécificités architecturales, mais aussi l’histoire de ce quartier ouvrier.

Samedi 9 Juin à 19h00 et Dimanche 10 Juin à 18h00

La chocolaterie Meunier (collection Architectures) de Stan Neumann, 2009

Jusqu’en 1914, l’usine Menier, à Noisiel, fut la plus grande chocolaterie du monde et surtout une construction pionnière en matière d’architecture. Ses trois bâtiments majeurs, le moulin Saulnier, premier édifice à charpente entièrement métallique, la halle Eiffel et la Cathédrale, racontent à leur manière l’âge d’or des bâtiments industriels.

Samedi 9 Juin à 19h30 et Dimanche 10 Juin à 10h00

Photo Contest à l’usine de recyclage des déchets Astria de Bordeaux Production originale Museum / 11 Screen – INEDIT

Deux photographes s’affrontent sur un thème imposé. Agnès Grégoire, rédactrice en chef du magazine PHOTO devra ensuite les départager et désigner le meilleur photographe. Pour le Weekend 48h à Bordeaux les photographes se retrouveront dans le cadre du Château La Rivière, de l’usine de tri des déchets Astria ou encore autour des trams.

Samedi 9 Juin à 20h30 et Dimanche 10 Juin à 22h00