Découvrir

L’effet maquette : le Tilt Shift Pictures.

tilt Shift

Puisque vous êtes des bons élèves et que vous nous suivez sur Facebook, vous êtes maintenant habitués à nos petits articles qui mettent vos sens en éveil. Souvenez vous de Ron Mueck et de ses sculptures si réalistes qu’on ne savait plus déceler le vrai du faux !

Alors , on reprend le même procédé et on recommence avec cette question : maquette ou pas maquette ?

Le principe du tilt-shift est très simple. Il suffit d’avoir une très faible profondeur de champ pour donner un effet maquette. Deux solutions s’offrent à vous pour arriver à ce résultat, soit l’objectif à bascule, soit la retouche via un logiciel d’édition photo.

Grâce à l’inclinaison des lentilles de l’objectif à bascule, le réglage de la mise au point ne sera pas la même sur toute la photo.

Par exemple, la netteté peut se faire sur le centre de la photo comme sur cet exemple :

Tilt Shift

Alors, beaucoup d’entre vous nous dirons « Eh Museum, vous êtes sympas, mais un objectif à bascule, c’est quoi exactement ? » Et bien voici la bête ! Vous avez sous les yeux un objectif à bascule, que vous pourrez acsquérir pour la modique somme de 2000€  #pokerface

Tilt Shift

 

On est bien loin de nos petits appareils jaunes jetables à roulette. Mais qu’on se le dise, ces joujous sont plutôt réservés aux photographes professionnels, notamment d’architecture.

Et voici, pour votre plus grand plaisir, quelques clichés des photographes utilisant cette technique :

Tilt Shift

@ William Mandra

Tilt Shift

@ Vincent Laforet

Tilt Shift

@ Skrekkogle

Tilt Shift

@ Skrekkogle

Tilt Shift

@ Olivo Barbieri

Tilt Shift

@ Modest and Jill Janicki

Tilt Shift

@ Modest and Jill Janicki

Tilt Shift

@ Matt West

Alors, surprenant non ? Et puis, comme on est sympas, on vous donne la réponse à notre question même si vous l’avez surement compris : il s’agit bel et bien de maquettes !