Nos artistes

Tac au Tac – Emmanuel Moynot.

Vous l’avez vu ?

Le premier épisode de tac au tac ?

La rédac a une bonne nouvelle pour vous !
Ce mois-ci, nous vous présentons les artistes que nous avons rencontré.
Ils ont accepté de répondre à quelques questions pour satisfaire notre curiosité.

Et pour fêter la sortie du premier épisode, on commence par Emmanuel Moynot.

Emmanuel Moynot

Parce que la rédac est fainéante, on leur a demandé d’écrire un paragraphe sur leur vie.
Ainsi, nous aurions fait un copier-coller ni vu ni connu.
Emmanuel Moynot nous a eus à notre propre jeu, puisque voici sa réponse :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Moynot

Merci Emmanuel…

Mais comme les fainéants ne sont jamais en manque de ressources, voici le copier-coller de Wikipédia:

Né le 15 avril 1960, Emmanuel Moynot est un dessinateur et un scénariste de bande dessinée.
Se considérant davantage comme un « auteur de récit » que comme un « dessinateur », Emmanuel Moynot commence au début des années 80 à publier ses premières planches dans divers fanzines de bande dessinée (PLG, Dommage, Band Apart Circus, Golem ou Viper).
Le grand public l’a découvert pour sa reprise en bande dessinée de Nestor Burma d’après les romans de Léo Malet sur une demande de Jacques Tardi.
L’univers de ses albums est sombre voire fataliste. Attachant une importance aux personnages et aux décors, ses thèmes de prédilection sont « l’erreur » (l’enfer du jour), « la méprise amoureuse » (À quoi tu penses ? pendant que tu dors mon amour), la solitude des hommes (Bonne fête Maman !, Monsieur Khol, l’année dernière, L’heure la plus sombre vient toujours avant l’aube) ou la difficulté de la création artistique (Oscar & Monsieur O, Anatomie du désordre) 2.
Il a aussi traité du thème de l’anarchie à travers l’itinéraire du personnage d’Augustin au tournant du XXe siècle dans Le temps des bombes (1992 à 1994).
À partir de 1993, il travaille avec le scénariste Dieter et crée avec lui les aventures du Vieux fou (1999 à 2001) autour du personnage de Javier, un ancien de la lutte contre le franquisme, kidnappant un enfant pour payer ses vieux jours.
Parallèlement à sa carrière d’auteur et de scénariste de bande dessinée, il est musicien3. Auteur-compositeur, chanteur et guitariste, il a officié un temps au sein de la formation Mataluna4.
Après avoir habité à Paris, il réside à Bordeaux depuis 2003.

Quel est votre artiste préféré ? Pourquoi ?

Chantal Quillec parce que c’est ma chérie.

Si ça ce n’est pas une réponse romantique qui fait fondre nos cœurs de beurre…

Une citation qui vous guide ?

La concierge est dans l’escalier

Emmanuel Moynot

Une citation de vous dont vous êtes fier ? (ou pas)

SI LE DIABLE EST DANS LES DÉTAILS est-ce que le dieu est dans le grosso modo ? Et si oui, vous pouvez me rapporter des photos ? (in Facebook, le 21-12-2017)

Votre plus grande fierté ?

Ma modestie

La réponse à la première question nous témoigne aisément de cette modestie.

Une technique de dessin de prédilection ?

Mes prédilections sont délétères.

Une blague pourrie ?

Mourir. C’est toujours une mauvaise blague à faire aux autres.

Votre plus grand loupé artistique ?

Ma carrière inexistante de chanteur.

Un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans le dessin ?

Dessinez.

Votre dessin animé préféré ?

De mémoire, je dirais que c’est de Tex Avery. Mais ça remonte.

Votre BD préférée ?

Griffu, de Tardi et Manchette.

Emmanuel Moynot

Papier ou tablette graphique ?

Papier.

Plutôt du matin ou du soir ?

L’après-midi.

Enfant, que souhaitiez-vous faire ?

Ça.

Attention, Emmanuel ne parle pas ici du clown du film d’horreur…

Une couleur préférée ?

Les couleurs, comme les notes de musique, n’ont de valeur que par rapport à celles qui l’entourent.

Si ça ce n’est pas beau ! C’est définitif, la rédac est fan de cet homme.

Si vous étiez un hashtag ?

#pascrever

Où pouvons-nous vous suivre ?

Facebook
https://www.emmanuelmoynot.com

Vous nous aimez ?

Oui.

On doit vous l’avouer, cette dernière question ne proposait qu’une seule réponse obligatoire.

Vous l’aurez compris, en plus d’être talentueux, notre artiste est doté d’un humour certain.
C’est donc sans surprise, que la rédac en est tombée amoureuse.

On vous donne rendez-vous demain pour la présentation d’un autre artiste de Tac au tac !
Tous les jours à 18h30 et 20h30 sur Museum !