Programmes, Vidéos

Soirée spéciale Design !

Et, mais c’est bientôt !
Que le temps passe vite lorsque l’on s’amuse !
Il est l’heure de vous dévoiler le programme de la soirée Design !

Apportez vos popcorns et installez-vous dans un confortable fauteuil Barcelona.
Oh, mais quelle coïncidence, c’est justement le documentaire de 19h00 !
(quelle transition incroyable)

design

Mies Van der Rohe s’est attaché à réaliser des projets dans lesquels l’homme, grâce à la qualité de ses constructions, était respecté.
Après avoir conçu l’espace du Pavillon de Barcelone à l’Exposition Universelle, telle une allégorie de son pays, Mies Van der Rohe dessine et réalise les fauteuils Barcelona, destinés à accueillir le couple royal espagnol en terre allemande. Constructeur, il a toujours fait très attention à la bonne implantation de ses bâtiments, afin de donner à l’homme des espaces de vie. Ses réalisations témoignent de l’intérêt qu’il porte au rapport intérieur-extérieur.

design

19h30 : le lounge Chair

Le « lounge chair  » crée par le couple Charles et Ray Eames en 1956, est devenu le symbole du boum économique des années cinquante, de l’aspiration au confort, à l’attitude  » relax  » induite par l’usage nonchalant du repose-pied.
Le « lounge chair » est surtout témoin d’une époque marquée par la Guerre Froide, à laquelle les Eames, à travers leurs créations et leurs films de propagande, participèrent naïvement, mais activement. Rendu célèbre par Billy Wilder, il est resté indémodable ; c’est aujourd’hui le fauteuil le plus vendu par les boutiques de design branchées à Paris. Un vrai luxe fabriqué en bois laminé et revêtu de cuir noir, il offre une garantie de confort  » cool « . C’est le fauteuil rêvé du psychanalyste parisien autant que new-yorkais, mais on le trouve aussi bien dans un bureau chic ou dans un salon spacieux. Par une mise en scène sophistiquée dans un studio virtuel entièrement créé pour la collection, Heinz Peter Schwerfel nous entraîne dans un voyage initiatique où la technique se mêle subtilement à l’imaginaire et à l’histoire.

sketchbook

20h00 : Sketchbook : les véhicules.

Raphaël, Luca, Harry et Marine vous donnent toutes leurs astuces et techniques pour vous apprendre à dessiner comme des Dieux.
À défaut d’en avoir une belle dans votre garage, vous en aurez une belle dans votre carnet, et ça, ça n’a pas de prix. (contrairement à une Lamborghini).

20h30 : Studio Design 5.5
Un petit teasing, ça vous dit ?

« Avant tout décrits comme un collectif de travail, nous avons été propulsés sur le devant de la scène avec notre premier projet Réanim en 2003. Suivront la collection des Objets ordinaires, Ouvriers-Designers pour la Fondation d’entreprise Bernardaud, et bien d’autres réalisations emblématiques qui ont écrit notre histoire et construit notre ascension. Certains nous ont décrits comme les trublions du design, d’autres comme des têtes chercheuses, nous nous sommes définis comme des chirurgiens du meuble, des bricoleurs politiques puis des artisans de l’idée. Nous avons ainsi bousculé et provoqué le monde du design en questionnant systématiquement notre métier ou du moins notre rôle dans le processus de création. Nous avons ainsi insufflé à notre discipline des valeurs d’éthique, de responsabilité, qui ont fait évoluer notre profession et influencé de nombreuses réalisations de ce début de siècle. »

design

21h00 : Designer tsé tsé

Plongée dans un univers lumineux, tout en douceurs, courbes et élégances.
Catherine Lévy et Sigolène Prébois inventent en commun des objets du quotidien aux noms évocateurs : la lampe polaire, le vase d’avril…

design
21h30 : Designer Pierre Charpin

Dans son atelier, Pierre Charpin dessine de nouveaux prototypes. Il est né là, dans le giron de l’art d’un père sculpteur et d’une mère maître tapissière.
Ce qui intéresse Pierre Charpin est de faire entrer des formes dans l’espace de la vie domestique. À côté de la production industrielle, il s’essaye à l’expérimental, notamment pour la galerie Kréo.
Pierre Charpin, du CIRVA à Marseille à la Manufacture de Sèvres en passant par Lyon, siège social de la ligne Roset, célèbre pour ses canapés indémodables, nous fait découvrir toute l’étendue et la qualité de ses créations.

22h : la table compas de Jean Prouvé

La table  » d’architecture  » Jean Prouvé est un savant mélange de design, d’architecture et d’ingénierie au service de la production industrielle.
Avec le choix d’une structure en métal, de ces pieds béquilles et de ces formes triangulaires, Jean Prouvé utilise encore une fois son matériau de prédilection : la tôle pliée.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, ce grand architecte-designer français, qui a mis toutes ses capacités créatrices au service de la reconstruction et du progrès social, poursuit avec la table Compas sa démarche particulière : fabriquer, à l’aide d’éléments inoxydables, des meubles en série sur des machines industrielles.

design

22h30 : la cuisine de Francfort de Margarete Schutte-Lihotzky

1,87m de large et 3,44m de long, soit 6,5m2, c’est un rectangle long et étroit comme un couloir. C’est le plan de la cuisine minimum type conçue par l’architecte Margarete Schütte Lihotzky en 1926 pour le logement de familles modestes dans les ensembles de la « Nouvelle Francfort « .
Pour la première fois, l’architecture prévoit des rangements  » intégrés  » aux murs dès la construction du bâtiment. Produite à 10 000 exemplaires entre 1926 et 1930, c’est la première  » cuisine intégrée  » produite à échelle industrielle.

design

23h : Designer Stefan Diez

Stefan Diez, 37 ans, est un designer allemand qui vit et travaille à Munich. Après une formation classique de menuisier puis des études de design industriel, il devient l’assistant de Konstantin Grcic.
En l’accompagnant dans son atelier qui est aussi son bureau, le film raconte la création quasi artisanale de ses objets (meubles, presses agrumes, sacs, etc.) et sa collaboration avec des marques prestigieuses, notamment l’entreprise Thonet spécialisée dans le design des chaises.

design

23h30 : Designer Denis Santachiaria

Denis Santachiara, concepteur et designer autodidacte travaille avec les plus grands du design
international.
C’est sa nature de scientifique, d’explorateur, de chercheur mais aussi d’artisan qui fait
la différence. Sa recherche continuelle l’emmène vers un désir d’unir la technologie à sa lecture du
monde.
Denis Santachiara a toujours placé la légèreté et le mouvement au centre de sa réflexion. Il s’en est
servi pour dessiner son Nuage du Père Noël, un cumulus translucide « respirant » couvert d’énormes pistils.
Généreux, discret et sincère, il ne cesse de se renouveler et de surprendre.