ArtNews, Découvrir

Le jour où Rosa Parks s’éleva contre la ségrégation en s’asseyant dans un bus

Une photo, au-delà d’être un simple souvenir, peut devenir l’image d’un combat, d’une lutte. Elle capture un moment et raconte une histoire. Il existe une photographie anonyme montrant une femme noire, assise dans un bus. Si d’un premier point de vue, rien ne paraît extraordinaire, la vérité est tout autre. Cette femme s’appelle Rosa Parks et elle est un symbole de la lutte contre la ségrégation.

 

Photo non-datée de Rosa Parks dans un bus de Montgomery. © AP/Sipa

 

Il y a 63 ans, Rosa Parks devenait une icône de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Alors qu’elle rentre du travail, fatiguée, elle s’assoit à l’avant du bus, sur les places réservées aux blancs. Un homme blanc monte dans le bus et lui demande sa place. Elle refuse. Le chauffeur lui demande à son tour de se lever mais la femme de 42 ans refuse encore. Le chauffeur ne trouve rien d’autre à faire que d’appeler la police afin de faire arrêter Rosa Parks, alors coupable d’un délit aux yeux de la loi. Évacuée du bus par les policiers, elle est emmenée au poste. Elle est inculpée et condamnée pour désordre public et violation des lois locales. Elle fera appel de ce jugement, ce qui provoquera un bouleversement de l’opinion public sur la ségrégation. De nombreuses manifestations seront organisées en soutien à Rosa Parks et pour l’égalité entre blancs et noirs. Des campagnes de protestation et de boycott contre la société des bus seront organisées, avec en tête de cortège un jeune pasteur au nom familier, un certain Martin Luther King Jr…

Photographie de Rosa Parks suite à son arrestation

Son arrestation a été l’un des éléments déclencheurs de cette lutte aux États Unis. Un an après cet événement, le 13 novembre 1956, la Cour suprême des États-Unis supprime cette loi ségrégationniste des places de bus. Si la lutte contre les injustices raciales est encore longue, c’est un premier pas vers l’égalité.

 

Gene Herricks, Rosa Parks se faisant prendre les empreintes digitales suite à son arrestation lors d’une manifestation le 22 février 1956.

 

Rosa Parks continuera toute sa vie à se battre pour l’égalité entre tous, au côté de figures comme Martin Luther King. Le révérend Jesse Jackson dira, au lendemain de la mort de Rosa Parks, : « elle s’est assise pour que nous puissions nous lever. Paradoxalement, son emprisonnement ouvrit les portes de notre longue marche vers la liberté ».

Rosa Parks et Martin Luther King lors d’une réception en l’honneur de Rosa Parks, le 10 Août 1965

 

Le bus dans lequel elle s’est assise est maintenant exposé au musée Henry Ford, dans le Michigan, comme pour rappeler qu’un tel événement s’est réellement produit.

Bus où Rosa Parks s’est assise le 01 décembre 1955, Musée Henry Ford.