ArtNews, Découvrir

Nos artistes ont du talent ! Le Top 10 des Punchlines artistiques !

Avez-vous déjà été en manque de répartie lors d’une confrontation ? Et c’est seulement dans votre lit, avant de vous coucher que vous avez un élan d’inspiration ! « C’est ça que j’aurais dû dire ! ». Sortez vos stylos et prenez des notes sur ce qui va suivre. Enfin vous saurez répondre avec classe grâce aux punchlines d’artistes.Voilà de quoi clouer le bec à vos adversaires !

On commence notre classement avec un pro de la répartie, le très célèbre Léonard de Vinci

citations

De Vinci, Autoportrait, v. 1510-1515

10. « Qui pense peu, se trompe beaucoup. » Léonard de Vinci

9. « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres. » Léonard de Vinci.

8. « La sottise est le bouclier de la honte, [comme l’insolence est celui de la pauvreté]. » Léonard de Vinci

7. « La menace ne sert d’armes qu’aux menacés. » Léonard De Vinci

 

Ça, c’est dit ! On passe à une autre époque, un autre style avec, pour commencer, Matisse.

Photographie de Matisse par Carl Van Vechten, 20 mai 1933

6. « On ne peut s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux. » Henri Matisse. (Mais là faut rajouter « con » après « vieux »).

 

Zao Wou Ki

citations

5. « Ne sois pas original, sois unique. » Zao Wou Ki

 

Hermann Hesse

citations

4. « Sur les chemins sans risques on n’envoie que les faibles. » Hermann Hesse

 

Salvador Dali

citations

Portrait de Salvador Dali

3. « La jalousie des autres (peintres) a toujours été le thermomètre de mon succès. » Salvador Dali

 

Pablo Picasso

citations

Photographie de Pablo Picasso, 2 Juin 1954

2. « Pour apprendre quelque chose aux gens, il faut mélanger ce qu’ils connaissent avec ce qu’ils ignorent. » Pablo Picasso

1. « Non, c’est vous ! » Pablo Picasso

Cette dernière citation mérite un petit peu d’explications… Parce qu’elle ne vous servira malheureusement pas à grand-chose… Pablo Picasso a peint Guernica (mais cela, on ne vous l’apprend pas). Ce tableau illustre la guerre civile en Espagne de 1937. Picasso traduit alors sa douleur, sa révolte et son rejet de la violence.

La fresque est exposée durant l’Exposition Universelle de Paris. Au cours de l’exposition, un officier allemand demande à Picasso :  « C’est vous qui avez fait cela ? »

L’artiste lui répond alors « Non, c’est vous ! »

POWPOWPOW ! Victoire pas K.O de Pablo picasso -clap clap clap-