Découvrir

La Porte de l’Enfer

Porte de l'Enfer

Auguste Rodin (1840 -1917) La Porte de l’Enfer
1880-vers 1890 Bronze H. 635 cm ; L. 400 cm ; P. 85 cm S.1304 © Musée Rodin

Rappel #1 : Museum vous propose une soirée spéciale Rodin ce samedi !

Après avoir analysé Le Penseur hier, il est l’heure de s’attaquer à du lourd.
Dans tous les sens du terme.

Aujourd’hui, voyons La Porte de l’Enfer d’Auguste Rodin.

Porte de l'Enfer

Auguste Rodin (1840 -1917) La Porte de l’Enfer
1880-vers 1890 Bronze H. 635 cm ; L. 400 cm ; P. 85 cm S.1304 © Musée Rodin

La Porte de l’Enfer est la première commande officielle commandée par l’État pour le musée des arts décoratifs en 1880.
Elle met en scène des épisodes de La Divine Comédie de Dante, rappelez-vous, on vous en a parlé hier.

Ce roman italien du début du XIVe siècle qui raconte les aventures imaginaires de l’auteur, partit parcourir les Enfers, le Purgatoire et le Paradis à la recherche de la foi.
Une œuvre qui, vous devez vous en douter, inspira de nombreux artistes, tel que le héros de cet article.

Un bouquin qui a clairement sa place sur votre table de chevet !

Porte de l'Enfer

Auguste Rodin (1840 -1917) La Porte de l’Enfer
1880-vers 1890 Bronze H. 635 cm ; L. 400 cm ; P. 85 cm S.1304 © Musée Rodin

Bref, « challenge accepted » aurait dit Rodin (ou peut-être pas).
20 ans plus tard, il finit la première version qu’il présentera en 1900 pendant l’Exposition Universelle de Paris. Cependant, il ne cessa de retoucher cette œuvre jusqu’à sa mort en 1917.

En même temps, avec ses 6 mètres de hauteur, c’est une œuvre colossale pour un seul homme ! De plus, Rodin n’a pas laissé un seul détail au hasard, tant de surprises se cachent dans cette œuvre, il faudrait la contempler des heures pour ne rien louper.

Porte de l'Enfer

Auguste Rodin (1840 -1917) La Porte de l’Enfer
1880-vers 1890 Bronze H. 635 cm ; L. 400 cm ; P. 85 cm S.1304 © Musée Rodin

On vous laisse admirer les moindres détails et on vous dit à demain pour une nouvelle œuvre de Rodin !