Découvrir

Les muses libérées.

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Un peu de légèreté s’il vous plaît, après les performances un peu cheloues de Piotr Pavlenski d’hier, parlons d’une autre artiste russe un peu plus romantique, Masha Svyatogor.

Jeune photographe de Minsk, Masha Svyatogor a créé une série de photo de « muses libérées » nommée « Masks Show ».

Des muses ? Et oui, les femmes portent ici les visages des modèles de nos plus grands peintres.

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Mettre en valeur le corps de la femme, voilà le projet de l’artiste. Un décalage entre le visage de la muse et son corps de femme moderne. Un mélange d’époques qui libère les visages des madones et sublime leur corps nu libéré.
On peut ainsi s’interroger sur l’héritage que nous a laissé l’histoire de l’art. Une confrontation entre passé et présent.

© Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Masha Svyatogor

© Masha Svyatogor

Retrouvez le travail de Masha Svyatogor sur son site officiel.