Expositions, Insolite

Le Golem, créature mystérieuse.

Photo : Paul Wegener, Le Golem, comment il vint au monde, 1920. Deutsche Kinemathek, Berlin © succession Paul Wegener

Aujourd’hui découvrons ensemble le Golem, attention à ne pas confondre avec le Gollum malgré la tentation je dois l’avouer.

Mais heureusement pour nous le Golem est une créature tout aussi mystérieuse que le Gollum. En effet, le Golem est un des mythes juifs les plus célèbres et l’une des figures majeures de la littérature fantastique. Souvent représenté comme un géant aux pouvoirs surhumains, le Golem n’a cessé de fasciner et inspirer les artistes à travers le temps.

Museum_Golem!

Niki de Saint Phalle Maquette pour Le Golem, 1972 Plâtre, 64 × 114 × 118 cm Jerusalem, Israel Museum © 2017 Niki Charitable Art Foundation / Adagp, Paris

 

Au XIXème siècle, le Golem devient un emblème, une créature créée par l’homme, destinée à remplacer la communauté juive sur les travaux pénibles et fatigants. Mais, parce qu’il y a souvent un « mais », les récits insistent sur le retournement du Golem contre son créateur, l’Homme. Deux faces du personnage sont alors mises en avant, l’être magique, doté de pouvoirs, et la créature monstrueuse qui se retourne contre l’Homme, entre protection et menace.

À travers ce mythe naît Superman, Hulk, Terminator et tant d’autres. De nombreuses fois décliné dans le domaine de la robotique et de l’informatique, le Golem est aussi l’image d’une perte de contrôle sur les inventions de l’Homme.

Metropolis Walter Schulze- Mittendorff Copie, réalisée par Moulages du Louvre en 1994, de Maria, le robot du film Metropolis (1926) de Fritz Lang Résine peinte, 190 × 74 × 59 cm Paris, Cinémathèque française

Metropolis Walter Schulze- Mittendorff Copie, réalisée par Moulages du Louvre en 1994, de Maria, le robot du film Metropolis (1926) de Fritz Lang Résine peinte, 190 × 74 × 59 cm Paris, Cinémathèque française

Un film qui fera ici référence à ce mythe c’est I, Robot, avec notre tant aimé Will Smith. D’accord, ce n’est pas un grand film d’auteur mais il s’agit d’un parfait exemple. Sans vouloir vous spoiler l’histoire, le robot créé pour servir l’Homme finit par se retourner contre lui.

Pour découvrir les secrets du Golem, Le musée d’art et de l’Histoire du Judaïsme nous présente 136 œuvres provenant de 28 institutions et prêteurs privés, jusqu’au 16 juillet.

  • Lieu : Le musée d'art et de l'Histoire du Judaïsme

  • Date : du mercredi 8 mars au dimanche 16 juillet 2017

  • https://www.mahj.org