ArtNews

Joyeux Anniversaire Mary Cassatt !

Quel anniversaire fêtons-nous aujourd’hui ?

Alors certes, c’est celui de la responsable de com, (coucou Amélie) mais ce n’est pas à elle que nous pensions.

Aujourd’hui, soufflons les 174 bougies de Mary Cassatt !

Lady at the Tea Table (1885)

Pour cette occasion si spéciale (il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on a 174 ans.) voici les 3 choses à ne pas oublier sur Mary Cassatt.

Woman Bathing, between 1890 and 1891

Mary Cassatt est pleine de ressources.
En effet, Cassatt ne se contente pas d’être une pro de l’impressionnisme.
Elle mêle plusieurs influences, comme l’art japonais ainsi que l’art des maîtres européens.
Elle a plusieurs techniques à son arc et ne se prive pas de les utiliser. Une polyvalence qui lui a permis de se faire une place dans le monde de l’art et des impressionnistes où les femmes étaient loin d’être les bienvenues.

Maternal Kiss (1896)

Mary Cassatt peint principalement les scènes de vie domestique.
Ce n’est malheureusement pas par choix que les œuvres de Mary Cassatt représentent majoritairement des femmes dans leur foyer.
À l’époque, lorsqu’on est une femme, il n’est pas facile de se balader et peindre les espaces publics.
Alors que les premières critiques considéraient son art comme trop « féminin », la tendance finie par tourner et ses compétences techniques sont vite reconnues.

The Bath (1891–92)

Mary Cassatt, une véritable femme d’affaires.
De son sens aigu des affaires et grâce à ses amitiés et relations professionnelles, Mary Cassatt, arrive rapidement à se faire un nom dans le milieu. En se rapprochant des marchands et collectionneurs des deux côtés de l’Atlantique, elle devient une figure incontournable du monde de l’art.
C’est d’ailleurs grâce à elle que l’impressionnisme fait un tabac aux Etats-Unis, son pays natal !

 

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez la (re)découvrir au Musée Jacquemart André jusqu’au 23 juillet !