Découvrir

JOURNÉE INTERNATIONALE DU HAMBURGER !

Arrêtez tout ! Museum a une information de la plus haute importance à vous transmettre, qui risque de donner un tournant incroyable à votre journée. Nous sommes le 13 octobre et attention, roulement de tambour, c’est la journée du Hamburger !

Si vous aviez prévu un petit repas light ce soir, abandonnez l’idée et préparez les steaks !

Bon, là on vous imagine en train de vous dire qu’on est devenu fous à la rédac, ou qu’on a décidé de devenir une chaîne culinaire mais détrompez-vous, on a plus d’un tour dans notre sac.

 

Aujourd’hui, chez McMuseum (vous avez la réf ? #teampotatoes), on vous propose un menu Claes Oldenburg.

L’artiste se fait connaître à travers le mouvement du Pop Art. Ce mouvement de la seconde moitié du 20e siècle apparaît avec l’artiste Hamilton. Il met en scène la société de consommation, la culture de masse. On retrouve des œuvres faites de couleurs pétantes, de collages venus tout droit de magazines populaires. Si les œuvres font souvent rire par le côté décalé, ironique, elles interrogent aussi beaucoup sur cette notion nouvelle de l’époque d’une société « jetable », de consommation de masse.

Claes Oldenburg fait partie de ces artistes qui ont joué sur ce sujet de la culture populaire. Il va réaliser des sculptures en papier mâché, en carton qui représentent des choses de la vie domestique ; Vous ne voyez toujours pas le rapport avec la journée du hamburger ? On y vient !

Claes Oldenburg, Floor Burger, 1962, Art Gallery of Ontario, Toronto

 

En 1962, il réalise Floor Burger, une sculpture en toile, remplie de mousse de caoutchouc et de boîtes en carton. Elle représente un hamburger géant (tadam !) où l’on distingue parfaitement le pain, le steak et le cornichon. Il travaille beaucoup autour de la nourriture et réalise des gâteaux, des frites, des canettes de soda, éléments  phares de la société de consommation américaine des années 50. Avec l’aspect gigantesque de ses réalisations, l’idée d’une consommation de masse, excessive apparaît très clairement. Il joue sur le côté amusant de ses reproductions pour illustrer la vie américaine d’après-guerre. On retrouve aujourd’hui encore dans de nombreuses villes des sculptures monumentales, aux couleurs vives, représentant cette idée de grandeur, à la fois drôle et alléchante !

Claes Oldenburg, Spoonbridge and Cherry Sculpture, 1988, Jardin de sculptures de Minneapolis


Sur ce, on vous souhaite une bonne journée du hamburger, on espère que votre ventre ne gargouille pas trop après la lecture de cet article et surtout n’oubliez pas, mangez 5 frites et légumes par jour !