ArtNews, Découvrir

SOURIEZ, C’EST BON POUR LA SANTÉ !

En cette journée du Sourire, la rédac’ a décidé de vous concocter un programme 100 % dents blanches, avec les plus beaux sourires de l’art.

Roy Lichtenstein, Girl in Mirror, 1963

Avez-vous déjà remarqué en vous baladant au musée que peu de personnages vous accueillent sourire au visage ? (attention, nous ne parlons pas ici des agents de surveillance). Les protagonistes de beaucoup d’œuvres paraissent si sérieux, presque intimidants et si peu accueillants ; Et pourtant, un sourire, c’est quand même plus chaleureux non ? Alors pourquoi voit on si peu d’œuvres souriantes ? Museum a mené l’enquête pour vous !

L’apparition du sourire dans l’art est plutôt ancienne. Dès la période archaïque, c’est à dire dans le deuxième quart du 6e siècle av. J.-C, les sculptures arborent un sourire (pas des plus naturel on vous l’accorde), quel que soit la situation dans laquelle ils sont. On appelle ça le « sourire archaïque ». On le trouve autant sur le visage du Cavalier Rampin que sur le Moscophore (autrement dit le porteur de veau). Mais plus étonnant, on le trouve aussi sur le visage d’un Guerrier troyen tombé au combat. Il est mourrant mais il tient à garder toute sa dignité et mourir tout sourire !

Tête du Cavalier Rampin, 550 av. J.-C. , Musée du Louvre

Le Moscophore, 550-570 av. J.-C; , Musée de l’Acropole

 

Guerrier troyen tombé, 505-500 av. J.-C. , glypothèque de Munich

 

Par la suite, et surtout dans la peinture, le sourire va s’effacer. Dans les peintures religieuses, le sourire se fait rare. Il apparaît quelques fois sur des visages d’anges ou de personnages mythologiques mais reste tout de même très discret.

Caravage, L’amour victorieux, 1601-1602

Mais pourquoi bannir le sourire, synonyme de joie et gaieté habituellement ? Il existe une explication : ouvrir la bouche et oser montrer ne serait-ce qu’une dent est une invitation au pêché car elle est objet du désir. Vous voyez l’idée ? Pour faire plus simple et peut être un peu plus cru, ouvrir la bouche voulait dire être une prostituée et/ou un brigand et/ou un saltimbanque et/ou un mendiant. (voilà, voilà…)

Franz Hals, Malle Babbe, 1633-1635

De ce fait, quelques sourires vont tout de même apparaître à la Renaissance avec le plus célèbre de tous, celui de Mona Lisa. Remarquez tout de même que De Vinci a bien fait attention à la faire sourire bouche fermée.

De Vinci, La Joconde, 1503, Musée du Louvre, Paris

Il faudra attendre la fin du 18e siècle pour que des dents apparaissent enfin dans les sourires. Et pour la petite anecdote, la représentation de sourires dentés apparaît approximativement au même moment que l’apparition des dentistes (coïncidence ? On ne croit pas !).

L’une des artistes qui va mettre au goût du jour le sourire est Elisabeth Vigée Le Brun. Elle réalise deux autoportraits avec sa fille, dans lesquels on les voit sourires aux lèvres, et dents blanches ! Le sourire devient alors synonyme de joie, de quiétude, de complicité (c’est quand même plus sympa !)

Elisabeth Vigée Lebrun, Madame Vigée Lebrun et sa fille, Jeanne Lucie Louise dite Julie, 1789

Elisabeth Vigée Lebrun, Autoportrait avec sa fille Julie, 1786

C’est plutôt au 20e siècle que le sourire « jusqu’aux oreilles » va apparaître et se développer, avec notamment l’œuvre d’Andy Warhol, Marilyn Diptych. Il y représente l’icône d’Hollywood sourire au visage.

Andy Warhol, Marilyn Diptych, 1962

La représentation du sourire ne sera alors plus taboue et on le trouvera beaucoup plus souvent. Parfois même jusqu’à l’excès, au cynisme comme c’est le cas avec Yue Minjun et son exposition L’ombre du fou rire où il représente des personnages aux sourires malsains, grotesques, dérangeants. Il traduit ces sourires par un « réalisme cynique » en rapport à la situation économique de la Chine qui s’ouvre au marché mondial et à certains événements historiques.

Yue Minjun, Memory-I, 2000

Yue Minjun, The execution, 1995

Qu’il soit léger, discret, excessif, délicat ou simplement mignon, le sourire transmet beaucoup d’émotions dans l’art et s’est montré être un moyen important de faire passer des messages !

On espère que cet article vous aura donné le sourire ! (si c’est le cas, ne vous en faites pas, on ne vous accusera pas d’être des ivrognes ou pire encore…)