Découvrir

La grande vague de Kanawaga d’Hokusai

Hokusai.

Bonjour tout le monde.

Comment faire une semaine spéciale Japon sans parler de celui que vous connaissez sans le vouloir : Hokusai.
Bon, peut-être pas son nom, mais au moins son œuvre la plus connue, « Kanagawa Oki Nami Ura » et comme on parle couramment japonais, on peut vous le traduire : La Grande Vague de Kanawaga.

Vous l’avez vue et revue, parce que tout bon site sur l’art se doit d’avoir un article à son sujet. OUF ! C’est bon, c’est chose faite pour Museum !

Hokusai
Cette gravure sur bois est l’œuvre la plus connue de l’artiste, elle représente, mais ça vous l’aurez deviné, une énorme vague qui menace des bateaux.
L’œuvre fait partie d’une série de l’artiste nommée « fugaku sanjorokkei » , « trente-six vues du Mont Fuji ».

Katsushika Hokusai (1760-1849) ainsi que Hiroshige sont les grands maîtres de l’ukiyo-e, une technique d’impression japonaise, très populaire au cours de la période Edo.
Hokusai est un artiste passionné, il se surnomme même Gakyōjin.

Comment ça, faut aussi vous traduire ce mot ?!

Gakyōjin signifie « fou de dessin »…

Hokusai est aussi l’inventeur du terme manga, désignant l’ensemble de ses carnets de croquis, traduit par « dessin spontané ».
Il n’a jamais cessé d’inventer et de tester de nouvelles manières de peindre, comme avec un balai sur une œuvre de 240m2 par exemple… Il s’est donné comme défi de réaliser un dessin par jour… NORMAL.

Hokusai.
Bref, revenons à la gravure.
Au fond, on peut donc apercevoir le mont Fuji, un endroit plein de symboliques pour les japonais, un lieu de retraitre bouddhiste mais aussi de pélérinage shintoïste.
La scène représente une tempête dans la baie de Tokyo prenant au piège trois bateaux de pêcheurs.
Grâce à la taille des bateaux, une échelle nous est donnée et nous permet d’estimer la hauteur de la vague à environ quatorze mètres de haut !
Impressionnant.

Si impressionnante quelle n’a cessé d’être détournée, dans tous les domaines.
Publicité, maquillage, la mode, tatouage, et même inspiré des artistes !
Hokusai

Hokusai

Hokusai

Hokusai