ArtNews

Daimyos, les seigneurs de la guerre au Japon.

L’heure est grave.

Pas du tout. Mais on aime bien commencer nos articles par un petit coup de pression.

Daimyo

Le musée National des Arts Asiatiques Guimet et le Palais de Tokyo s’allient pour vous présenter une large collection d’armures et attributs des Daimyos.

« Daimyos ? Kezako ? J’conno les Dominos, mais Daimyos conno pas »

Daimyo

Armure portant les armoiries du clan Maeda, conçue et réalisée en 1741 par Myôchin Shikibu Ki No Muneakira Fer, alliages, laque, soie, cuir Collection privée © ToriiLinks

Les Daimyos sont les gouverneurs puissants ayant régné sur le Japon entre le XIIe et XIXe siècle. Ils sont dès aujourd’hui, mis en avant au Musée Guimet jusqu’au 13 mai 2018.

33 ensembles d’armures et ornements de l’imaginaire guerrier japonais provenant des collections françaises, privées ou publics sont à découvrir sur deux sites :
L’hôtel d’Heidelbach et la rontonde du 4e étage du musée.
Voyagez à travers le pouvoir et la puissance du guerrier.

Daimyo

Armure et casque Époque d’Edo (1603-1868), fin 17ème siècle Cuir, métal, laque, soie Photo (C) RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

Puis, direction le Palais de Tokyo pour découvrir la collection d’armures japonaises détenues par l’artiste Georges Henry Longly. En jouant de la lumière, omniprésente et changeant, votre perception de l’espace sera troublée.

Vous rêvez de découvrir l’histoire du japon mais vous n’avez pas de machine à voyager dans le temps sous la main ? Voici un bon compromis.

Daimyo

Casque du clan Wakizaka et son Mempô Époque d’Edo (1603-1868) Fer, cheveux, laque 0.42 x 0.39 m Photo (C) RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier