Programmes

Ce weekend sur Museum, c’est 100% photographie !

Mon petit doigt me dit que ce weekend c’est 100% photographie sur Museum, alors sans plus attendre, découvrez le programme !

SAMEDI 10 NOVEMBRE

NEW YORK ET PARIS : LE MONDE D’ABBOTT ET ATGET

de Jon Lomas & John Wabe, 2008 – À 18h00

Les deux villes les plus visitées au monde sont également les plus photographiées et pas simplement par les touristes.
Parmi les photographes emblématiques qui ont témoigné de l’âge d’or des deux métropoles : Berenice Abbott et Eugène Atget, deux photographes précurseurs qui ont largement contribué à établir la photographie en tant que nouvelle forme d’art moderne.

LA GACILLY

Une production MUSEUM, 2018 – À 20h30

Le temps d’un été, dans le village de La Gacilly, les jardins, les venelles et les murs des habitations se transforment en galeries photographiques dédiées à l’art passant.
Découvrez les coulisses de cette expérience immersive et déambulatoire.

OSTKREUZ : AGENCE DES PHOTOGRAPHES

de Maik Reichert , 2015 – À 21h

Ostkreuz, aujourd’hui l’agence de photographes la plus connue en Allemagne a été fondée en Allemagne de l’Est peu de temps après la chute du mur de Berlin. Les dix-huit photographes que compte l’agence ont des méthodes différentes, mais une visée commune : donner une vision humaniste du monde.

DIMANCHE 11 NOVEMBRE

PHOTOGRAPHE DE TERRAIN

Production originale MUSEUM/11screen, 2017 – À 15h30

Pour un photographe, couvrir une manifestation peut s’avérer difficile. Rapidité, réactivité, capacité d’observation sont autant de qualités indispensable à cette pratique. Suivez  Michael, photographe de manifestations, dans son quotidien.

CARLOS SAURA – PHOTOGRAPHE VOYAGE D’UN LIVRE

de Jörg Adolph, Gereon Wetzel, 2017 – À 18h00

Les éditeurs Steidl et Meinke ont publié l’oeuvre photographique de Carlos Saura, sous la forme d’un livre. Ils découvrent une phase précoce dans la photographie de Saura, révélant l’Espagne des années 50 sous un jour nouveau : des images en noir et blanc de paysages, de villages, de la culture et des gens de l’époque, au-delà de la propagande de Franco.

FRANCIS MESLET, PHOTOGRAPHE DU SILENCE

de Didier Becquart, 2017 – À 19h00

Francis Meslet parcourt le monde à ses heures perdues, à la recherche de lieux abandonnés, sanctuaires sur lesquels le temps s’est arrêté après que l’homme en ait volontairement ou non refermé les portes. Il en ramène des images saisissantes, capsules temporelles témoignant d‘un univers parallèle propice à l’évasion de l’esprit et à l’interrogation….